© Electronic Shadow 2009/2010
Transparent
Version EN
 
Transparent

Superfluidity mobile particule
Utilisez votre smartphone comme interface
(compatible tous os)
>> sf.electronicshadow.com

 
Bookmark and Share Transparent

 

 

nominated for FILE PRIX LUX >> Vote Here (page6)
 
Quelques images
       
                 
       
Transparent                
Transparent Transparent Transparent Transparent
 
Mode d'emploi
A l'aide de la souris, placez des croix sur la grille afin que celles-ci résonnent. Lorsque vous voulez créer une nouvelle couche, validez celle que vous venez de créer et vous monterez alors d'un niveau dans la colonne qui se constitue au fur et à mesure.
Autour de la couche que vous créez, d'autres couches sont créées en temps réel par les autres utilisateurs, représentés par leur adresse IP. L'ensemble de la colonne est visible par tous les utilisateurs en ligne.
 
Commandes
Souris | se déplacer sur la grille

Clic | placer/retirer une croix sur la grille

Touche V | Valider une couche

-------------------------------

Flèches | déplacer la caméra

I & O | Zoom in & out

Touche C | Plonger dans la colonne

-------------------------------

Croix en haut à gauche | mode solo/multi
 
A propos de l'oeuvre
Superfluidity est un dispositif interactif multi-utilisateurs qui prend la forme d’un environnement virtuel interactif en 3D temps réel, visible online ou à travers une ou plusieurs installation(s) physique(s), l'ensemble fonctionnant en réseau. Cet environnement visuel propose de créer une sorte de phrase sonore qui viendra se superposer aux autres dans un espace collectif en perpétuelle construction.

Superfluidity met en scène la réactivité et la rapidité du réseau dans un envirronement pervasif sans aucune visquosité, invisible, léger et absolu. C’est une métaphore de cet état quantique de la matière, connu sous le nom de superfluide, qui transmet toute information en tout point de sa surface et ce sans aucun délai grâce à une absence totale de frottement. Cet état conduit à la délocalisation des particules, ce qui signifie qu’une information reçue par une particule est immédiatement transmise à toutes les particules distantes. La vision quantique de la matière renvoit à l’évolution des rapports sociaux induite par les réseaux électroniques, l’hyper rapidité de la circulation de l’information et l’extrême légèreté de la structure qui en découle, virtuellement une quasi absence de visquosité. Chaque individu, particule d’un tout, fait partie d’un ensemble, transmet autant qu’il reçoit.

Superfluidity est un environnement collectif qui peut être vu en temps réel par tous les visiteurs qui s’y connectent. En s’y connectant, les visiteurs peuvent à la fois parcourir et influencer l’espace tout en voyant les modifications effectuées par les autres visiteurs. L’installation physique est connectée au même environnement et reçoit en temps réel toutes les interactions des visiteurs en ligne.
 
A propos d'Electronic Shadow
Naziha Mestaoui, architecte et Yacine Ait Kaci, réalisateur multimédia. Les compétences de ses fondateurs résument presque le projet d’Electronic Shadow : la fusion de l’espace construit et de l’image numérique dans un contexte où « La taille de l’habitat ne cesse de diminuer tandis que la surface des écrans ne cesse de croître (home cinéma) ».

Avec Electronic Shadow l’architecture devient une réalité augmentable à l’infini, un support de projection interactif, dont l’interface, le centre, reste pourtant toujours l’habitant ou le visiteur, entité organique de chair, de sang et d’imagination. Car s’il est tentant de faire appel au vocabulaire prospectif immédiatement intimidant (cyborgs, hybridation du virtuel et du réel, avatars numériques,…), les installations d’Electronic Shadow utilisent avant tout des thèmes poétiques et universels : l’eau, le feu, la mémoire, le temps, les fuseaux horaires, ... et sont inscrites dans la tradition de l’image peinte ou transfigurée par la lumière. Peintures rupestres numériques, fresques électroniques ou vitraux interactifs ?

C’est peut-être finalement du côté de la magie, et donc de la technologie cachée qu’il faut regarder pour comprendre l’approche transdisciplinaire du tandem : art, architecture, design et spectacle vivant (Double Vision avec Carolyn Carlson et Futurinô avec Rinôçérôse). Autant de domaines où l’enjeu reste le même : magnifier le réel en cachant la technique, le « truc », qui émerveillera le spectateur-utilisateur.

En axant sa production sur deux piliers fondamentaux, la création artistique d’un côté et la mise en pratique au quotidien de ses recherches dans les contextes plus traditionnels de la commande, architecture, design, scénographie, Electronic Shadow a multiplié expositions artistiques à travers le monde (MOMA à NewYork, le Centre Georges Pompidou et l’Espace Electra à Paris, le Metropolitan Museum of Photography de Tokyo, le MOCA de Shanghai…), récompenses (Grand Prix du Japan Media Art Festival en 2005...) et propositions innovantes . Prochaines expositions à Mérignac, Montpellier, Paris, Shanghai et Porto Alegre...

www.electronicshadow.com
 
Expositions

Lancement de Superfluidity

avec la Revue AMUSEMENT N°4

Accès Online par RFID - 2009

----------------------------------------------

Exposition Electronic Shadow

Visions Hybrides

Mérignac du 17 au 28 mars 2009

>> Reportage France 3

----------------------------------------------

Festival Scopitone

Nantes du 16 au 20 septembre 2009

>> http://www.scopitone.org/

----------------------------------------------

Salon de l'Hôtel de Ville

Paris Décembre 2009

avec Cap-Digital / Le Web 09

----------------------------------------------

L'Eclaireur Room Book Chap. 2

40 rue de Sévigné, Paris 3

mai 2010